Complément optique 37 mm pour smartphone – Grand Angle + Macro

Complément optique 37 mm pour smartphone - Grand Angle + Macro

On en riait il y a encore quelques années, mais les derniers smartphones affichent des qualités techniques impressionnantes : 12 MP pour la famille iPhone, 16 MP pour les Samsung Galaxy haut de gamme et 20 MP pour les Lumias 930/950. Certes ils n'ont pas encore la réactivité ni les fonctionnalités étendues des reflex, mais leur énorme avantage, en plus de la qualité d'image, est d'être toujours disponible quel que soit l'endroit où vous vous trouvez. Avec son smartphone on fait des photos qu'on aurait jamais pu faire avec un gros boitier pro, tout simplement parce qu'on a son smartphone avec soi au bon endroit et au bon moment....
Cependant, le smartphone ne dispose que d'un objectif intégré, et on doit se contenter de la plage focale du constructeur. Pour la distance de mise au point minimum (macro), il est utopique de descendre en dessous de 8 cm sans avoir de flou de netteté. C'est pour compenser ces faiblesses qu'on utilise les compléments optiques.
Ces compléments optiques (parfois improprement appelés "objectifs") existent sur le marché sous plusieurs formes : petits diamètres vissés ou collés sur une pince ou à fixer par une couronne magnétique, montages spécifiques selon les smartphones (essentiellement pour les iPhones), et dans le cas qui nous intéresse ici en "gros" diamètre de 37mm avec monture à vis et attachement au smartphone au moyen d'une pince/clic conséquente.
En fait, ces "gros" compléments optiques étaient initialement destinés aux caméscopes sur l'objectif desquels ils s'adaptaient simplement en les vissant devant la lentille frontale. Mais le principe de lentille additionnelle étant identique pour un smartphone, ce dispositif convient parfaitement. Il apporte les mêmes possibilités et permet d'étendre le champ des prises de vues.
Si les petits objectifs à pince sont souvent peu qualitatifs, il en est tout autrement de ces compléments optiques de 37 mm. Le diamètre important permet une bonne pénétration de la lumière, et le vignettage (les coins obscurs) sont quasi inexistants.
Plusieurs marques proposent ces compléments optiques, et on les trouve facilement sur des sites comme Amazon. Le verre optique (en général HD), le traitement antireflets, la construction entièrement métallique et massive et la conception optique garantissent une excellente qualité d'images et une durabilité bien supérieure aux autres équipements à monture plastique.
Ces compléments optiques sont livré avec une pince destinée à les positionner très facilement et rapidement sur le smartphone, juste devant l'objectif intégré. Attention cependant, il ne faut pas que la distance entre le centre de l'objectif et le bord du smartphone soit supérieure à 22 mm, faute de quoi il ne serait pas possible d'aligner les deux centres. Les grands smartphones, surtout équipés d'une coque arrière peuvent poser problème sur cette distance. Dans ce cas il faudra utiliser le montage alu réglable en hauteur et largeur.
Les complément optique grand angle / macro se composent de deux parties séparables : la partie qui se fixe à la pince, quand on la dévisse du bloc avant, se comporte comme une "bonnette" macro et permet des prises de vues très rapprochées, fantastiques pour la pratique de la macrophoto de fleurs, d'insectes et de très petits sujets. Le bloc avant, marqué grand angle (wide angle) ne peut pas être utilisé seul. Il doit être vissé sur la partie macro pour remplir son rôle. Une fois l'ensemble fixé sur le smartphone, on disposera d'une optique grand angle qui va considérablement élargir le champ de prise de vues. Indispensable lorsqu'on n'a pas assez de recul pour faire "rentrer dans la boite" un monument, un paysage, ou tout simplement un groupe de personnes ou un selfie !
Mais avec un smartphone, le grand angle pourra être utilisé en proxyphoto (grossissement moindre, sujet plus à l'aise dans le cadre...) qui est une forme à notre avis plus esthétique que la vraie macro souvent à vocation plutôt scientifique et documentaire.
Le grand-angle; en réduisant la focale globale, permet en même temps de diminuer la distance de netteté au sujet. On aura ainsi un excellent compromis particulièrement bien adapté aux smartphones.
Lors de l'achat, on pourra faire attention au soin apporté à l'environnement de ses produits. Certains objectifs sont livrés dans un simple sachet plastique, tandis que d'autres sont livrés dans une boite carton très propre, dans laquelle on a la surprise de découvrir un étui rigide qui contient et protège l'objectif. A l'intérieur, une mousse découpée accueille l'objectif et la pince, tandis qu'un petit filet renferme une chiffonnette de nettoyage des lentilles, une petite poche de protection et un mousqueton qui permet d'attacher l'étui à un sac ou à ses vêtements.
Selon nos besoins photographiques, nous choisirons celui qui va le mieux à notre pratique ou à notre smartphone. Il est bon de connaître la signification des valeurs gravées sur le tour des objectifs et des lentilles.
Pour le grand angle, on verra un coefficient tel qu'ici 0,45 , qui signifie que la focale native de l'objectif intégré du smartphone sera corrigée en réduction par 0,45. Plus ce coefficient sera faible, plus l'effet grand angle sera prononcé. Un coefficient de 0,45 constitue à notre avis la limite du grand angle pour ne pas voir apparaître de vignettage. Si on emploie un objectif de coefficient inférieur, on tendra vers l'ultra-grand angle (le Fish-Eye) dont la forme ultime engendre une image circulaire entourée de noir.
Pour ce qui est de l'élément macro, le coefficient est un facteur de grossissement. Ici le facteur est généralement de x10 ou x15, ce qui signifie que le sujet sera agrandi 10 ou 15 fois par rapport à ce qu'on obtiendrait sans le complément optique.
En résumé, ce produit est le meilleur rapport Grand-Angle / Macro quand on recherche les effets les plus importants dans les deux extrêmes, sans pour autant risquer les "effets secondaires" gênants (vignettage, etc....)