A la Une

Vous en rêviez ?
Windowed l'a fait !
Ajoutez vos photos dans
Instagram avec PC / Mac
et gérez vos comptes !!!

Cliquez sur l'image pour
lire l'article.

Abonnez-vous à notre newsletter

Sélectionner une ou plusieurs listes :

PanoHero-H5B : la tête panoramique pour Gopro 5 et 6 Black

La réalisation de panoramiques et de visites virtuelles va généralement de pair avec l'utilisation d'un reflex et d'une tête panoramique imposante. Il est fréquent d'avoir à faire entre 50 et 150 photos pour un seul panoramique, en raison de l'objectif utilisé et des prises de vues en bracketing destinées à égaliser les lumières.
Les nouvelles Gopro changent la donne. Avec une mini tête panoramique dédiée aux Gopro Hero 5 et 6 Black , ces prises de vues deviennent un jeu d'enfant tout en permettant des réalisations de grande qualité jusqu'à 60MP, en seulement 8 prises de vues (ou 24 si on fait du bracketing en 3 images par position) !

Herdima est une entreprise allemande qui a conçu cette tête pour les dernières Gopro Black.  Leur expérience des modèles antérieurs et d'autres mini caméras ont permis de mettre au point une version particulièrement bien adaptée et efficace.

Il est important de souligner l'importance de trouver et respecter le point nodal d'un ensemble, faute de quoi des erreurs de parallaxe compromettront le bon recouvrement des vues.  Le point nodal (pour faire simple) est le point de rotation  idéal dans l'objectif qui assure un assemblage sans raccords disgracieux.  Sur une tête panoramique classique, la recherche de ce point nodal s'avère complexe car elle dépend du boitier et de l'objectif.  Il faudra procéder par petites étapes précises pour déplacer la fixation du boitier en latéral et en vertical sur des échelles micrométriques et refaire ce réglage si on change de boitier ou d'objectif.

Avec la tête PanoHero, cette recherche du point nodal n'a pas lieu d'être. La conception des éléments (support, bras et base) fait que la caméra est toujours idéalement placée pour travailler sur ce point nodal, d'autant plus qu'elle ne changera pas d'objectif...

Les avantages de cette tête ne se limitent pas au respect du point nodal. Elle est légère, très légère... de l'orde de 30 grammes au lieu de presque 1 kg pour une tête classique. Le prix non plus ne souffre pas la comparaison ! Un peu moins de 100 € au lieu de plusieurs centaines d'euros pour la tête classique...

Il faut dire que la fabrication n'est pas non plus comparable. Le prix élevé de la tête pano classique s'explique par les matériaux utilisés et par la précision mécanique des éléments (base rotative indexée multi angulaire, articulations, glissières, etc.....  Le prix plus qu'abordable de la PanoHero  est possible grâce au procédé de fabrication : elle est réalisée par impression 3D sur des machines très haut de gamme mettant en oeuvre des matières elles aussi haut de gamme, mais sans commune mesure avec l'usinage requis par de l'aluminium massif.

La tête PanoHero se compose de trois éléments :

  • un support dans lequel la Gopro vient se clipser
  • un bras qui comporte deux articulations :
    • une avec deux positions pour les prises de vues vers le haut ou vers le bas
    • une avec 4 positions correspondant aux positions de rotation 360°
  • une base dans laquelle est inséré un écrou 1/4" pour fixation sur trépied.

Le bras est équipé d'un niveau à bulle afin de pouvoir assurer une parfaite horizontalité du montage.

L'assemblage de ces éléments est rapide et facile.

  • le support se pose sur le bras dans une position intermédiaire repérée, puis on le fait tourner d'un quart de tour vers le haut pour le verrouiller en position haute. On le fera tourner dans l'autre sens pour les positions basses. Pour faciliter cette rotation et repérer l'alignement, un petit levier est présent sur le support.
  • le bras s'insère sur la base en faisant un quart de tour dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, puis un autre quart de tour pour le verrouiller en face d'une des quatre positions de rotation.

La mise en oeuvre de l'ensemble Gopro/Panohero se fait en un instant, bien plus vite que celle d'un équipement classique.

Pour les prises de vues, on positionnera le support pour que l'objectif de la camera soit dirigé vers le haut. On peut trouver étrange que la gopro soit en position inclinée... Cette inclinaison est soigneusement calculée pour que la luminosité soit ajustée plus aisément lors de l'assemblage et que le champ de vision intègre le plan vertical (le ciel, le plafond, etc.... appelés ici zenith).
On effectuera les prises de vues en faisant tourner à chaque fois le bras dans la base d'un quart de tour.  Chaque position est repérée par un index (une, deux, trois et quatre petites boules). Lorsqu'on a fait les 4 positions hautes, on bascule le levier pour diriger la gopro vers le bas et on refait la manoeuvre de rotation sur 4 positions.

Si on veut replacer la vue du trépied à la verticale vers le sol, on pourra prendre une image du sol en ayant enlevé le matériel et en faisant une photo du sol en mettant la gopro au niveau où elle se trouvait pour les autres vues.

Prix indicatif : 99€

Site web : www.panohero.de

Points positifs :

  • La précision
  • Le faible poids
  • La qualité de fabrication
  • La facilité d'utilisation
  • Le prix

Points négatifs :

  • aucun...
  • (sauf peut être avoir à s'habituer à la manoeuvre de rotation afin de trouver instantanément la position de verrouillage)

Video créée par capture d'écran d'une visite virtuelle réalisée avec une gopro hero 5 black montée sur tête Panohero H5B. (A regarder ici ou dans la page Youtube. Pour des raisons de volume la video est en basse definition et ne reflètera pas la qualité réelle si elle est en mode plein écran)